27 POCIONES


     

27 Pociones (en acualisation, bientôt disponible)



Le livre des plantes medicinales est un ouvrage de vulgarisation de médecine homéopathique, appartenant à ma grande mère, écrit par le médecin et prêtre Eugenio Arias Alzate, edité vers 1962. C’est un recueil de vulgarisation scientifique médicinal, des petits remèdes à réaliser chez soi, utiles pour une grande partie de la population colombienne à une époque où la médecine peinait à arriver aux territoires ruraux. 

27 potions guérisseuses, correspondant au nombre de lettres de l’alphabet en espagnol. Ce travail artistique rejoint d’une part l’histoire de ma grande mère, femme guérisseuse de ces 12 enfants en territoire rural. D’autre part une histoire collective de la sorcellerie. Les femmes sorcières, habitant les campagnes, étaient souvent proches de la terre et de la guérison des corps malades à travers les plantes. Il se trouve qu’avec la privatisation et la dépossession des terres, le savoir médicinale a été enlevé aux femmes et aux pauvres.

En Europe, la chasse aux sorcières, l’expropriation terrienne des paysans et l’appropriation des savoirs médicinales des femmes et des indigènes ont tout.tes un lien d’interdépendance. C’est pourquoi l’histoire de vulgarisation médicinale rejoint aussi la question de la colonisation des savoirs, à partir de 1492, à une époque où les indigènes d’Amérique et les esclaves étaient porteurs des savoir des plantes. Les Européens s’approprient de leurs savoirs au même temps qui sont interdits les rituels de guérison en Amérique du sud.