OIKOS,
CON LAS MANOS EN LA TIERRA





























Medellín, Colombia




Oikos, con las manos en la tierra  est le résultat d’une bourse de résidence à la Fondation d’Art Contemporain Casa Très Patios à Medellín en Colombie et le ministère de la Culture de Colombie, autour des « Nouveaux rapports au capital ».

L’installation originale, exposée en 2016 à Casa Tres Patios à Medellin, est répartie en trois sections: culture indigène et paysanne, luttes et géographies de guerre et un laboratoire politique en images. L’exposition multiplie les points de vue sur le rapport contemporain à la terre, propre à la Colombie. les formes plastiques et symboliques se nourrissent de rencontres, de processus collectifs et de recherches sur le conflit.

La genèse d’Oikos est Antlia, une constellation d’objets faite en France. Oikos est un terme grec ancien signifiant maison et patrimoine. Ma maison est aussi la Colombie et son primordial patrimoine est la terre, sa richesse agroalimentaire, sa biodiversité. Oikos pointe donc la rupture post-coloniale et les mauvaises usages de la terre, la maison, l’économie. Con las manos en la tierra des paysannes et des indigènes que n’ont jamais eu de reforme agraire et qui ont tout perdu dans cette lutte de sans terre, sans maison. De par ce fait historique, elles se battent encore pour le droit à la terre et à la vie. Même après les accords de paix signées avec la guérilla FARC en 2016. La terre donc est la maison et  cette maison malmené est un guerre. En Colombie quand on a perdu sa terre ou sa maison on a tout perdu, c’est le cas de millions de Colombiens ruraux déplacés par cette guerre civil qui n’a pas encore finit.





TuVoz from anatamayo.net on Vimeo.














    



Medellín, Colombia
Talleres & apropiacion de imagenes* en ︎C3P // Fr. Ateliers & appropiation d’images



*copyrigth."Nuestra voz de tierra, memoria y futuro"de Marta Rodriguez y Jorge Silva (1982). Documental 9.70 de Vicoria Solano.  















Mark