Statement    Now   Textes   Map   Contact   ︎



Statement 2021

Mon travail est multimédia et multipolaire. Je traverse les frontières et habite ce milieu. Je m’intéresse à celleux qui ont subit des violences, qu’elles soient humains, végétaux, objets, la terre, toute*s comme forces vitales animées. Je cherche la décolonisation de ma pensée et de mon corps, échappant à toute tentative d’enfermement artistique, voulant plutôt la complexité d’une possible liberté.

Mes sujets préférés sont le végétal et la terre. Ils relèvent du “care” pour soi et pour eux. Cela se connecte bien avec ma passion par le féminisme. Moi même étant mère et “femme” (même si j’aimerais me voir comme multigenre, mon expérience est loin de cela) je suis bien placée pour en parler.
D’autre part, j’aime travailler les sujets postcoloniaux. Je suis d’origine colombien et suis née dans une guerre civile complexe. Je suis imprégnée de cette puissance de transformation qui émerge des enfants des esclaves, situation proche à celle de la femme, de la terre, des métis racisé*s par leur langue et leur condition de migrant*s.

Je déconstruis les sujets et les œuvres pour les reconstruire à ma façon, souvent dans des installations mêlant fiction et documents, ceux derniers viennent des recherches insitu. Mes installations proposent un basculement du regard en positionnant les images de manière à jouer du double, de la bidimensionalitée et de la tridimensionalité de la photographie. C'est dans la multiplication des points de vues et la complexité de problématiques, dans ses fils que les lient de façon pas si apparente, que je traverse le présent.





             Photo d’atelier par Luca Nicolao, au 6b, 2019